Faire découvrir le cerveau aux enfants

Comment faire découvrir le cerveau aux plus jeunes ? Avec des histoires bien sûr !
Alors on vous propose de partir à la découverte du cerveau en suivant les aventures de deux enfants !

C’est important de comprendre comment chacun d’entre nous fonctionne pour mieux solliciter sa mémoire par exemple : apprendre efficacement sans se lasser ou parce qu’un jour ou l’autre, il est possible que nous soyons confrontés à des cerveaux moins performants ; je pense surtout aux enfants dont les grands-parents ou amis sont victimes d’AVC ou de déclin cognitif ou de la maladie d’Alzheimer.
Alors pour appréhender ce sujet, nous avons choisi la présentation d’un petit ouvrage qui  s’intitule « Les petites cases de ma mémoire », aux Editions « Le Pommier », dans la collection « Les Minipommes » pour les 9-12 ans.

Ici, l’auteur est Francis Eustache, neuropsychologue. Il dirige une équipe à l’INSERM de Caen et s’intéresse de près aux différences techniques d’imagerie cérébrale pour l’étude du fonctionnement cognitif humain. Il est auteur de nombreux ouvrages scientifiques, dont plusieurs aux éditions Le Pommier.
Les jolies illustrations qui parsèment ce petit ouvrage sont l’oeuvre d’Odile Graumer.

Cover ImageAlors suivons Sofilou et Benjamin qui accompagnent leur tante Agathe pour une consultation mémoire au Centre Hospitalier (elle a tendance à avoir quelques petits oublis mais il faut dire qu’elle est artiste, donc un peu connectée à « son monde créatif »).
Là, ils rencontrent le Pr Mnémo qui leur explique la différence entre les petites distractions dont est victime tante Agathe et la maladie d’Alzheimer. Puis on suit les enfants dans leur découverte de l’imagerie cérébrale : connaissez-vous bien la différence entre l’IRM, la tomographie à émissions de positons ? Les deux techniques apportent des informations complémentaires qui sont clairement décrites ici. On y apprend que le cerveau se défend contre le déclin lié à la maladie, avec son chef de guerre (l’hippocampe) : les recherches se focalisent pour tenter de comprendre comment et pouvoir ensuite apporter du renfort pour gagner la bataille !

Les deux enfants posent classiquement beaucoup de questions, et ceux du bouquin n’échappent pas à la règle, ils cherchent à comprendre la mémoire. C’est dans ce contexte que le lien entre la mémorisation et le sommeil est expliqué.
En un mot : « Pour bien retenir ses leçons, il faut bien dormir ! » Enfin, on y parle de la mémoire des animaux, des hommes préhistoriques, des bébés, d’amnésie infantile… et enfin de la façon d’entraîner sa mémoire.

A bientôt !
N’oubliez pas d’aller découvrir d’autres présentations sur le cerveau, ici.

Auteur : Pascale du blog Le Monde et Nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *