La conquête de l’espace

musée de l'espace et de l'air le bourget

Dans l’article de la semaine dernière on avait parlé des débuts de l’aviation. Faisons maintenant un grand saut en avant et parlons de l’aube de la conquête spatiale. Les photos ont une nouvelle fois été prises au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.Malgré les études préliminaires des allemands sur les missiles lors de la seconde guerre mondiale et le lancement de la fusée V2, les protagonistes de la conquête spatiale sont, comme tout le monde le sait, les soviétiques et les américains.

Le premier satellite artificiel de la Terre est Spoutnik, lancé par l’URSS en 1957. (Pour fabriquer une maquette de satellite et entendre le premier son artificiel en provenance de l’espace, voir cet article).

Courage ou folie ?

1961 C’est à bord d’une Capsule Vostok que Youri Gagarine participe au premier vol spatial habité de l’histoire. Il faut prendre conscience du courage de cet astronaute. En effet 3 des 5 précédents lancements ont été un échec.

Capsule Vostok
Capsule Vostok

1963 C’est le tour de Valentina Vladimirovna Terechkova, première femme dans l’espace. On raconte qu’elle a été malade en vol et qu’en conséquence, sa hiérarchie a dit : « Jamais plus une femme pour les missions spatiales » ! Ah comme ils se trompaient, heureusement !

1965 Aleksei Leonov réalise la première sortie extra-véhiculaire. Il sort tout seul dans l’espace.

1969 Les américains répondent avec l’atterrissage sur la Lune. La Mission Apollo 11 réalise ainsi ce qu’avait prédit Jules Verne dans son roman d’anticipation « De la Terre à la Lune » publié en 1865 !

Véronique et Astérix

Qu’est-ce qu’il se passe côté français ?

1950 La première fusée française prend son envol depuis le Vernon, elle s’appelle Véronique (la contraction de « Vernon électronique »). Vous ne trouvez pas qu’elle ressemble étrangement à la fusée de Tintin ?

veronique snecma vernon
Un modèle de Véronique. Photo de Pierre-François Mouriaux

1965 Le premier satellite artificiel français est surnommé Astérix (vrai nom A1).

Asterix, le premier satellite français
Astérix, le premier satellite français
Et en Italie ? (l’auteure du billet est italienne…)

1964 L’Italie, en collaboration avec les USA, lance le satellite San Marco 1. Les appareils sont offerts par les États-Unis (cadeau d’après-guerre) mais toutes les opérations de lancement sont dirigées par les italiens qui deviennent ainsi les troisièmes à mettre en orbite des satellites, après les russes et les américains.

En même temps sur terre…

On suit tout ça depuis les premières télé couleurs… enfin, pour ceux qui peuvent se le permettre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hommage aux animaux de l’espace
C’est malheureux, mais à part la chienne Laïka, bien d’autres animaux ont volé dans l’espace avant l’homme, pour tester les effets de l’apesanteur. Le rat Hector, par exemple, puis la chatte Félicette (le chat Félix, capturé sur les toits et sélectionné comme premier astronaute félin, fut bien inspiré de s’enfuir). Rat Hector et chatte Félicette revinrent vivants, tout comme les macaques Martine et Pierrette. D’autres animaux n’eurent pas la même chance.
Temps modernes

Le vaisseau spatial Soyouz sert encore aujourd’hui à transporter des équipages entre la Terre et les stations orbitales. Il est capable de traverser l’atmosphère sans brûler et lorsqu’il revient sur Terre, sa descente est freinée à l’aide d’un parachute.

Soyouz
Capsule Soyouz

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir la capsule dans laquelle a voyagé Jean-Loup Chrétien, le premier astronaute de l’Europe occidentale, en 1982. C’est exactement dans ce type de capsule de 4 mètres cubes de volume que se retrouve Sandra Bullock dans le film Gravity. Pour voir l’intérieur à 360° c’est ici.

Et voilà deux fusées européennes modernes : Ariane 1 (utilisée entre 1979 et 1986) qui mesure 48 mètres de haut, et Ariane 5 (en service depuis 1996) qui atteint 54 mètres.

Ariane 1
Ariane 1
ariane5
Ariane 5

Quel voyage, n’est-ce pas ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Auteure : Ludmilla du blog Ludmilla Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *