La sarabande du tournesol

Tournesol, soleil en terre, suis-tu le soleil au ciel ? Ta sarabande (danse lente et noble) est-elle réelle ou est-ce une illusion des humains, mauvais observateurs qu’ils sont ? Plus d’un artiste fut ébloui par la splendeur éclatante de tes pétales jaunes. Une seule solution pour trancher dans le vif du sujet : faire appel à un scientifique obtus et insensible à la poésie. C’est-à-dire votre humble serviteur qui n’a cessé de tourner en tête cette ritournelle de Robert Desnos, intitulée « Le Soleil » :

            Soleil en terre, tournesol,
Dis-moi qu’as-tu fait de la lune ?
Elle est au ciel, moi sur le sol,
Mais nous avons même fortune
Comme des fous au cabanon.

Tournesol

Les tournesols sont des plantes à croissance extrêmement rapide. Ces fleurs peuvent pousser de plusieurs centimètres en une journée grâce à une hormone : l’auxine. Celle-ci agit sur l’élongation (allongement) des cellules (voir cet article qui parle des cellules). Manque de bol, l’auxine est dégradée par la lumière. Du coup, elle s’accumule du côté de la face ombragée de la tige. Résultat, la face ombragée croît plus vite que la face ensoleillée : la tige se déforme et la fleur, sous son poids, s’incline du côté du soleil.

Tournesol--02

Le schéma ci-dessus montre la répartition de l’auxine dans la tige du tournesol. Si la lumière est à la verticale de la plante, l’auxine située au sommet se propage vers le bas de façon homogène. Si la lumière est inclinée, l’auxine s’accumule de l’autre côté, d’où une croissance inégale de la tige.

Seulement, le soleil ne va pas attendre sagement que le tournesol ait fini sa croissance. Il n’en a même rien à faire et va continuer sa course immuable d’est en ouest. La répartition de l’auxine change alors au cours de la journée et le tournesol de suivre le soleil. Seulement, il ne « tourne » pas. Il s’incline plus ou moins vers une direction donnée. Nuance ! Ainsi :

  • En début de matinée, les jeunes tournesols sont orientés vers l’est.
  • Durant la journée, ils s’inclinent vers le soleil.
  • En fin d’après-midi, ils sont orientés vers l’ouest.

Ce phénomène est appelé le phototropisme, c’est-à-dire la capacité d’un organisme (plantes, papillon, plancton…) à s’orienter par rapport à la lumière. L’intérêt pour les plantes est d’accéder au meilleur ensoleillement possible pour assurer la photosynthèse. Le tournesol n’a donc pas l’apanage de la lumineuse sarabande.

Cependant, quand le tournesol parvient à maturité et commence sa floraison, l’équilibre hormonal n’est plus même. Le tournesol ne pousse plus et finit par garder une inclinaison vers les axes d’ensoleillement maximal : le sud et l’est.

Texte : Sirtin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *