Les effets du soda sur le cerveau

Il fait chaud : un soda ? NON !

Dans la vidéo suivante, on parle des effets du soda sur le cerveau, tu ne verras plus les sodas comme avant !!

Les sodas sont les limonades (sodas au citron), les colas (sodas au cola et généralement à la caféine), et d’autres boissons gazeuses aromatisées ou légèrement alcoolisées. Du fait de leur contenance élevée en sucre, la consommation de sodas est devenue l’une des premières sources d’obésité chez les enfants.

Quand tu bois un verre de soda, les papilles gustatives de la langue détectent quasi instantanément le sucre contenu dedans. En moins de 150 millisecondes, la communication entre la langue et le cerveau s’opère. L’information est envoyée au cortex gustatif, cette région est en charge de déterminer  le goût du produit. Cette même région active une autre région du cerveau : le centre du plaisir composée de l’aire tegmentale ventral, et du noyau accumbens. Cette activation entraîne la production et la libération de dopamine dans le cerveau. La dopamine est une molécule libérée dans le cerveau qui procure la sensation de plaisir.

Et si tu buvais du soda tous les jours ? Les scientifiques ont étudié la consommation en sodas de volontaires, leurs résultats à des tests de mémoire ainsi que les scans de leurs cerveaux obtenus par IRM. Chez ceux ayant consommé plus de deux verres de boissons sucrées par jour (soda, jus de fruits…) ou plus de trois sodas sucrés par semaine, des traces de vieillissement accéléré du cerveau sont visibles. Le volume cérébral est rétréci chez les buveurs de soda, notamment l’hippocampe, zone cérébrale impliquée dans la mémorisation.

Pour en savoir plus, regarde la vidéo !

 

Ne t’inquiètes pas, tu peux continuer à boire des sodas mais seulement de temps en temps !  

Texte et vidéo de Vina de la chaîne BrainWhy

Vous pouvez aussi la retrouver sur Facebook, Twitter et Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *