Les insultes scientifiques du capitaine Haddock (2ème partie)

Il paraît que vous avez beaucoup apprécié le premier article sur les insultes du capitaine Haddock. Voici donc à nouveau quelques explications scientifiques sur les logorrhées (= flux de parole) de notre bon vieux marin barbu.

haddock 4

Allez on commence avec Sapajou. Ce mot est le nom vernaculaire (argh mais pourquoi il utilise des mots trop durs ! nom vernaculaire = nom utilisé couramment pour désigner un être vivant. Il ne s’agit pas du nom scientifique) désignant plusieurs espèces de singes d’Amérique du sud : les platyrhiniens (ce qui signifie « large nez » en grec ancien…). Ces singes sont caractérisés par le fait qu’ils possèdent 36 dents, que leur nez est aplati avec des narines à ouverture latérales, qu’ils possèdent une longue queue…
L’origine du mot sapajou est intéressante. Ce mot provient des langues tupi qui sont des langues parlées par différents peuples d’Amérique du sud. Des dizaines de mots couramment utilisés en français viennent des langues tupi. C’est notamment le cas pour les mots jaguar, piranha, pétunia, toucan…

On continue avec le fameux logarithme. Il s’agit d’une fonction mathématique mise au point par le baron écossais John Neper afin de simplifier des calculs très compliqués et notamment de transformer des multiplications difficiles en simple addition. Tu apprendras, si ce n’est déjà fait, à te servir de cette fonction au lycée. Tiens ça me fait penser à une blague : « Mr Logarithme et Mme Exponentielle sont au restaurant. A la fin du repas arrive le fameux problème de l’addition (si bien documenté par Murielle Robin !). A votre avis qui paye la note ?

l'addition

Mme Exponentielle bien sûr car Logarithme népérien »…voilà voilà…

Haddock nyctalope

Allez je sais que vous aimez bien les insultes du capitaine Haddock alors on termine avec le fameux « nyctalope« . Si je vous dis que le chat est nyctalope, arrivez-vous à comprendre le sens de ce mot ? Nyctalope désigne la capacité à voir la nuit.

Un peu de biologie de la vision pour comprendre ce mécanisme. Notre œil contient de nombreux capteurs appelés cônes et bâtonnets. Les cônes permettent la perception de la couleur et les bâtonnets la perception de l’intensité lumineuse. Les yeux des animaux nyctalopes contiennent plus de bâtonnets que ceux des animaux n’ayant pas cette faculté. En revanche ils possèdent moins de cônes et donc perçoivent moins bien les couleurs. On ne peut pas tout avoir !
Deux petites anecdotes autour du mot nyctalope :
-Un des premiers super-héros de l’histoire s’appelait Nyctalope. Il fut créé en 1911 par un auteur français : Jean de la Hire. Bien sûr son super-pouvoir est de posséder une vision parfaite même en pleine nuit. Il n’a rien à envier à l’américain Oeil-de-Faucon !
Nyctalopia en anglais désigne l’incapacité totale de voir la nuit ! Totalement le contraire de la nyctalopie en français !

C’est tout pour aujourd’hui. Le capitaine Haddock reviendra peut-être pour un 3ème article ! En attendant je vous souhaite une bonne fin d’été !

Auteur : Vincent Giudice

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *