L’hibernation

Pourquoi certains animaux s’endorment quand la température diminue ? Que se passe-t-il dans leurs corps ? Comment font-ils leurs besoins ? Est-ce que l’Homme peut hiberner ? Tant de questions autour de ce phénomène extraordinaire qu’est l’hibernation.

Pourquoi certains animaux s’endorment en hiver ?

Tout simplement pour survivre. En hiver, la nourriture se fait de plus en plus rare et les animaux sauvages ont adopté différentes stratégies pour survivre :

  • le changement de régime alimentaire comme la mésange
  • la migration, comme l’hirondelle qui part chercher sa nourriture en Afrique
  • l’hibernation
  • l’hivernation

Quoi ? Hibernation et hivernation ? Quelle est la différence ?

Eh oui il existe les deux termes. La principale différence se situe au niveau de la vigilance. En effet les animaux qui hivernent réagissent plus facilement à un danger que les animaux qui hibernent. Comment cela est-possible ? Jetons un œil à ce qu’il se passe à l’intérieur de leur organisme pour comprendre la différence.

Lors de l’hibernation, les animaux se mettent en « veille prolongée » c’est à dire que le fonctionnement de leur organisme diminue d’environ 98% ! Après avoir mangé et grossi énormément pendant les quelques mois précédant l’hiver (certains animaux comme le spermophile, petit écureuil qu’on trouve essentiellement en Amérique, peuvent doubler de poids), ils vont se mettre au « chaud » pour s’endormir. Leur température corporelle va alors fortement diminuer jusqu’à atteindre 1 à 2°C et le rythme cardiaque va ralentir (le lérot, rongeur de la famille des loirs, voit son rythme cardiaque diminuer de 500 à 5 battements cardiaques par minute). Autant vous dire que le réveil peut prendre quelques heures. Seulement, si un prédateur attaque, il ne va pas attendre quelques heures pour croquer sa proie. Crock ! C’est pourquoi certains animaux préfèrent hiverner. C’est le cas notamment de l’ours. La température corporelle des hivernants diminuent mais reste suffisamment élevée pour permettre un réveil beaucoup plus rapide en cas de danger. Les animaux en hivernation restent plus actifs que les animaux en hibernation. Ils peuvent notamment…donner naissance à leurs bébés.

Un spermophile (qui veut dire littéralement "qui aime les graines") éveillé
Un spermophile (qui veut dire littéralement « qui aime les graines ») éveillé

Après ce petit résumé de l’hibernation et de l’hivernation, on peut se poser une question essentielle : mais comment ils font leurs besoins ?

Bonne question ! Eh bien en fait tous les animaux en hibernation ont des périodes d’éveil très courtes. Pendant ces périodes, ils s’étirent, se réchauffent, changent de place, grignotent un peu et parfois ils font leurs besoins. Ces périodes de réveil sont essentielles à la survie de l’animal ! D’autres animaux arrivent quant à eux à se retenir tout l’hiver. L’ours par exemple recycle ses excréments pour pouvoir hiverner plus longtemps. Ainsi pour pouvoir retenir ses crottes pendant tout l’hiver, l’ours produit un « bouchon fécal ».

Est-ce que l’Homme pourra un jour hiberner ?

vacances

Biologiquement parlant, l’Homme n’est pas adapté pour hiberner bien qu’une expérience menée en 2009 par un médecin toulousain sur un explorateur ayant passé plus de 6 mois en Arctique ait montré que l’exposition à des températures basses extrêmes entraîne une augmentation de la durée totale du sommeil de 50% et une augmentation de 75% de la somnolence au cours de la journée. Cependant l’hibernation humaine fait rêver plusieurs scientifiques dont ceux de la NASA qui finance des recherches pour essayer de faire hiberner leurs astronautes pour des voyages de longue durée.

Auteur : Vincent Giudice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *