Mettons un peu de vert dans la ville

kidi_bomb2

Du 30 mai au 5 juin dans toute l’Europe on fête la Semaine du Développement Durable. Mais de quoi s’agit-il ? Voilà la définition : « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »  En d’autres mots, cela veut dire traiter la Terre comme si demain d’autres devaient encore y habiter… c’est le cas, j’espère ! On a déjà parlé de tout ça dans les articles sur le réchauffement climatique et sur la présentation des solutions.
Pour fêter la Semaine du développement durable, nous te proposons de mettre un peu de vert dans ta ville. Si tu as la chance de vivre à la campagne, tu peux également t’amuser avec les activités qui suivent.

Bombes à graines

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tu as sûrement vu, dans ta ville, quelques endroits un peu moches, un peu abandonnés. Ça te plairait, de les rendre plus jolis ? Tu n’as même pas besoin de demander la permission à Monsieur ou Madame le Maire… avec les bombes à graines tu lutteras contre la dégradation et l’absence de végétaux !
Il s’agit de fabriquer des petites boules qui contiennent, à l’intérieur, des graines et de les lancer pour pouvoir semer des plantes même dans des coins de la ville très difficiles à atteindre.  Les bombes à graines sont très simples à fabriquer. Elles sont constituées de 5 volumes d’argile, 3 volumes de terreau (ou de terre et de compost) et 1 volume de semences. Le fait d’utiliser l’argile pour conserver et transporter les graines est assez ancien, mais il a été redécouvert par l’agriculteur japonais Masanobu Fukuoka à l’après-guerre. Choisis bien les graines selon la saison et le type de sol. Laisse sécher les bombes (elles seront plus faciles à transporter, même dans tes poches) et dès que tu as trouvé un lieu qui t’inspire…lance ! Normalement la graine à l’intérieur a tout ce qu’il lui faut pour germer, mais si tu repasses par là, tu peut également arroser un peu pour lui donner un coup de pouce.

Graffiti en mousse  végétale

graff6

Une autre activité qui permet de mettre un peu de vert dans la ville et un peu de nature dans une activité artistique est le graffiti végétal en mousse. On écrit ou dessine quelque chose sur un mur avec de la mousse récoltée dans un bois ou dans un square. Ça marche aussi avec d’autres types de végétaux. Vérifie seulement que les plantes cueillies ne soient pas protégées. La colle pour faire adhérer les feuilles au mur est fabriquée avec farine, yaourt, sucre, ou bière.  Il en existe différentes recettes sur le web. Ce graffiti est éphémère, c’est à dire qu’il ne dure pas longtemps. Il n’utilise pas de polluants comme les vernis acryliques et ne produit pas de déchets (bombes en métal etc.).

Si tu veux découvrir d’autres activités de ce type, tu peux les trouver ici.

Texte et photos : Ludmilla du blog Ludmilla Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *