Sténopés en Citrouille

C’est bientôt Halloween, et nous allons voir peut-être des citrouilles décorées pour l’occasion. En creusant et en sculptant les citrouilles, on peut la faire ressembler à une tête, et si on met une bougie à l’intérieur, on obtient une sorte de lampion, qui peut filer un peu les chocottes:

CitrouillesCertains sculpteurs de citrouilles ont même un talent fou, comme Ray Villafane:

Citrouille sculptée par Ray Villafane Citrouille sculptée par Ray Villafane Citrouille sculptée par Ray VillafaneMais moi, aujourd’hui, je vais vous proposer non pas de sculpter des citrouilles pour en faire des visages, mais pour en faire des sténopés!
Mais qu’est-ce qu’un sténopé?
Et bien un sténopé, c’est un peu l’ancêtre de l’appareil photo (ou de la caméra), un outil qui permet de projeter une image sur une surface plane. Voici un schéma pour t’expliquer:

Schéma Sténopé

La lumière de la bougie en A passe par un petit trou dans le sténopé, et permet d’obtenir une image de la bougie en B (mais tête à l’envers et un peu plus petit). Si tu veux en savoir plus, je t’invite à lire l’article de Viviane qui utilise le même principe pour déterminer le diamètre… du soleil!
L’ancêtre du sténopé, c’est la camera obscura : (qui veut dire chambre obscure… c’est l’ambiance Halloween!). Les chambres obscures étaient utilisées par les peintres pour que leurs œuvres soient bien fidèles à la réalité. Tu as remarqué? Dans camera obscura, on retrouve camera, qui veut dire “chambre” en latin. Ça veut dire que les caméras électroniques qu’on utilise aujourd’hui tirent leur nom des chambres obscures que les peintres ont commencé à utiliser il y a des siècles!
La différence entre camera obscura et sténopé, c’est que pour le sténopé, la surface sur laquelle on récupère l’image est une surface sensible à la lumière (elle est noire et blanchit à la lumière, on dit qu’elle est photosensible). Dans “photosensible”, on trouve photo, qui veut dire lumière en grec… on parle d’ailleurs de photographie: c’est joli, ça veut dire dessiner avec de la lumière. En fonction de l’intensité de la lumière de notre image, la surface photosensible va devenir plus ou moins claire et on obtiendra une image ‘négative’. Il faut ensuite révéler le positif de notre image (l’image de départ en fait) grâce à divers procédés chimiques qu’on appelle le développement.
Pour que tout se passe bien, il faut que notre sténopé soit totalement noir à l’intérieur pour que la lumière ne provienne que de notre image, qui passe par un petit trou. D’ailleurs, la taille de ce trou permet de contrôler la quantité de lumière qui rentre et va agir sur le papier photosensible. Plus il est grand, plus la lumière va rentrer et agir vite sur le papier. Il faudra alors ne pas laisser la lumière rentrer trop longtemps car sinon tout le papier va réagir. Par contre, si le trou est petit, peu de lumière rentre, et il faut laisser longtemps le trou ouvert, sinon le résultat final sera trop sombre!
Donc pour réaliser un sténopé, il nous faut:

  • Une boite bien étanche à la lumière.
  • Un petit trou dans la boite.
  • Et du papier photosensible (ça c’est plus compliqué à trouver, il faut demander à tes parents de t’aider…En plus, il faudra développer le papier photosensible une fois utilisé. Et pour cela, il faut soit aller dans un laboratoire photographique, soit essayer soi même (mais c’est très compliqué!))

Cette boite, tu peux la faire à partir de plein de choses. On peut faire des sténopés avec une boite à chaussure…

Sténopé classiqueun œuf…

Sténopé en oeufEt même un Lego(tm)!

Sténopé en LegoMais nous, pour Halloween, on veut construire un sténopé en citrouille!

Sténopé en CitrouilleVoici comment faire (la traduction suit la vidéo):

Traduction:
Hep Claire, Claire, Claire.
Quoi quoi Mito?
Qu’est ce que c’est?
C’est une citrouille.
Je sais, mais à quoi ça sert?
Une caméra-citrouille!
C’est le moment de l’année où les citrouilles deviennent orange et tombent des arbres, et j’ai pensé qu’une très bonne utilisation pour une citrouille, serait de la transformer en appareil photo. On peut faire un sténopé à partir de n’importe quel objet domestique. Une conserve, une boite à chaussure. Oui, j’en ai même construit un à partir d’une boite d’allumettes. Cool, et on va vraiment en faire un à partir d’une citrouille?
Oui, et voici ce dont on a besoin.
De l’aluminium.
Un couteau.
Du scotch.
Du papier photo.
De la bombe de peinture noire.
Une cuillère à riz.
Une punaise.
Une chambre noire.
Et la citrouille.
Première étape: tailler la citrouille. On enlève ce qu’il y a à l’intérieur. Gardez les graines peut être pour les griller. Faites une tarte, que sais-je?
Bon travail Claire! Merci…
Ensuite il faut faire une fenêtre à l’avant pour que le lumière puisse passer.
Il faut la faire assez large et éliminer les aspérités. Ensuite, il faut la rendre étanche à la lumière en la peignant avec de la peinture noire. Il faut mettre une bonne couche à l’intérieur et à l’extérieur. La paroi des citrouilles est poreuse donc la lumière peut rentrer si vous ne faites pas ça. Ensuite, il faut mettre la feuille d’alu sur la fenêtre. C’est ce qui va permettre de garder la lumière à l’extérieur. Scotchez la feuille, préférentiellement avec du scotch noir si vous en avez. Ensuite, faites un tout petit trou. Ceci est votre obturateur, que vous allez placer sur le trou, une fois la photo faite.
Maintenant il faut mettre le papier photo dedans. Oui, mais il faut le faire dans une chambre noire!
Donc c’est comme ça qu’on construit la caméra, mais comment ça marche?
Un sténopé est une caméra qui n’utilise pas d’objectif. Comment c’est possible?
Comment obtient-on une image si claire avec juste un petit trou?
C’est un tout petit trou! Imagine-toi dans ta chambre qui est un énorme sténopé. Il y a un petit trou dans le mur, et je suis dehors avec une torche. Le trou va contraindre la lumière à devenir un petit point.
Wahouh, c’est vraiment une super animation…
Tu sais quoi, tais toi un peu! Si je bouge un peu, je crée un autre point, et ce sont deux points de mon image. Et la faculté de séparer deux points est ce qu’on appelle la résolution d’une image, une autre manière de dire que notre image ne sera pas floue.
Et tu sais, le concept d’une maison-caméra n’est pas aussi folle qu’on le croit. Est ce que tu as déjà  entendu parler des Camera Obscura? Oui, les camera obscura étaient les prédécesseurs des appareils photos moderne, avant que le papier photo ne soit inventé. On avait une chambre noire, on y faisait un trou, la lumière passait à travers et projetait une image sur le mur, et on était en mesure de tracer les contours de cette image. Elle était à l’envers, mais c’était quand même assez cool!
Oui, c’est ce qu’est un sténopé à vrai dire!
Bon ben maintenant, prenons nous en photos pour voir si ça marche.
Développez…
Crédits:
Citrouille.
Après être devenu une caméra, Citrouille est redevenu une tarte.

Et voilà les résultats particulièrement réussis!

Résultat Sténopé CitrouilleSi c’est trop compliqué pour toi, essaie au moins de réaliser une camera obscura chez toi, c’est assez facile:

Tout ce qu’il faut, c’est du papier opaque ou du carton, et du scotch. Il faut du scotch épais pour déménagement! Couper un petit trou sur le matériau opaque que vous utiliez. Il faut qu’il n’y ait aucune autre source de lumière dans la chambre pour de meilleurs résultats.
Pour une camera obscura 3D, il faut réaliser deux trous séparés par la distance qui correpond à celle séparant vos deux yeux. Ensuite on utilise des lunettes 3D (lunettes pour anaglyphes) qu’on place sur les deux trous.

Si vous y arrivez, envoyez-nous vos photos. Surtout si vous réalisez des sténopés de citrouilles sculptés!

Bon Halloween!

Précédents articles sur le thème d’Halloween sur Kidi’Science:
Vampires, sorcières, zombies : existent-ils vraiment ?
La couleur du sang
Quand ça craque ! (partie I)

Liens:
Article originel, publié sur SSAFTSculptures en citrouille par Villafane Ray
Mesurer le diamètre du soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *