Darwin week #4 : Il déçut le capitaine du Beagle qui aurait voulu, avec ce voyage, confirmer les écrits de la Genèse de la Bible

Le but principal de ce voyage d’exploration scientifique était de réaliser la cartographie de la côte de l’Amérique du Sud. Darwin avait été invité comme compagnon de voyage du capitaine et se fixa l’objectif de participer également en tant que naturaliste de bord. Charles Lyell, géologue, avait demandé au capitaine d’enregistrer des observations sur certains phénomènes géologiques. FitzRoy offrit à Darwin le livre de Lyell « Principes de géologie ».

Charles Lyell. Source Wikipédia

Ce traité soutenait l’idée de l’actualisme en opposition au catastrophisme : les changements de la surface de la terre sont causés par des phénomènes encore actifs actuellement et non pas par des catastrophes successives d’origine divine.

Pendant le voyage, le capitaine eut des doutes sur le rôle du déluge universel dans les transformations géologiques, mais malgré ça, il chercha à concilier les observations avec les récits bibliques. Par la suite, FitzRoy regretta d’avoir indirectement participé à la naissance des idées révolutionnaires de son ami qui lui avait causé, selon ses dires, la plus vive douleur .

A demain pour une autre histoire !

Texte d’Annalisa Plaitano du blog Ludmilla.science

Vous pouvez aussi la retrouver sur Twitter, Facebook ou Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.