[Voyages aux 4 coins du monde] #3 Antarctique

Si tu n’aimes pas les foules et préfères le froid, notre prochaine étape est peut-être un paradis pour toi. Notre Alien l’a choisie car c’est un lieu peu fréquenté, très loin des activités humaines, un peu extraterrestre.
Non, ce n’est pas la Lune mais l’Antarctique.

L’Antarctique est un continent situé au Pôle Sud recouvert de glace. Sur cette carte, il apparaît comme tout blanc et lisse. Erreur !

Des montagnes sous des montagnes de glace

 

Une grande chaîne de montagne le traverse de part en part, sur plus de 3500 km. Plusieurs de ses sommets dépassent les 4000 mètres.

Le Mont Vison culmine à 4 892 mètres, plus haut que le Mont Blanc. Il est indiqué avec une flèche verte sur cette carte beaucoup plus précise.

La flèche verte indique le plus haut sommet : le Mont Vison. A gauche; l’antarctique Ouest car situé au Sud de l’océan Pacifique, à droite; l’Est Antarctique est en grande partie situé dans l’hémisphère Est. Crédit : Landsat Image Mosaic of Antarctica team.

 

Pour autant, il est souvent difficile de se rendre compte de l’altitude car une couche épaisse de plus d’un kilomètre en moyenne de glace recouvre le sol !

Ce continent, situé à l’extrême Sud, reçoit en effet peu de rayonnement solaire : c’est l’endroit le plus froid de la Terre. Pour te donner une idée, la NASA a mesuré là-bas la température la plus basse de la planète : -93 °C (https://www.nasa.gov/content/goddard/nasa-usgs-landsat-8-satellite-pinpoints-coldest-spots-on-earth). Si cela peut te rassurer, l’été, le thermomètre peut néanmoins grimper jusqu’à 15 °C près des côtes.

Il fait si froid, qu’il ne pleut quasiment jamais. Plus souvent, il neige. Mais sur la majeure partie du continent, l’Est Antarctique, même la neige est rare : c’est un désert froid et glacé. Un désert sur lequel repose tout de même 70% des réserves d’eau douce de la Terre !

Des vents qui décoiffent

Pour couronner le tout, près des côtes, les vents peuvent atteindre plus de 200 km/h – un maximum a été enregistré à 372 km/h.

Ces forts vents sont des vents catabatiques. Il s’agit de masses d’air froid situées en altitude, qui descendent le long des pentes de montagne sous l’effet de la gravité et de conditions particulières de pression et de température. Le mistral en est un exemple. Il provient du Massif Central et descend dans la Vallée du Rhône.

Schéma montrant la trajectoire du vent catabatique avec une flèche bleue. Crédit : Hannes Grobe, AWI derivative work: Pierre_cb

 

Avec ce climat austère et extrême, il est difficile de vivre. Mais cela n’a pas empêché certaines formes de vie, résistantes et extraordinaires, de se développer. Nous allons en découvrir quelques-unes dans un tout prochain article.

 

Pas si isolé que ça, l’Antarctique !

De la pointe Sud de l’Amérique du Sud, il faut parcourir 1 000 km pour atteindre les terres de l’Antarctique. Pourtant ce continent n’est pas si isolé que ça. 

En effet, l’océan Austral qui entoure l’Antarctique est connecté à nombre d’océans. La chaleur de la Terre se mélange là.  Des vents aux noms inquiétants, les quarantièmes rugissants et les cinquantièmes hurlants  propagent les airs et les eaux d’un hémisphère à l’autre ; d’un océan à l’autre. Ils font aussi remonter les eaux profondes et froides à la surface durant l’été.

Le courant circumpolaire. Crédit : https://education.francetv.fr

 

Ce brassage des airs et des eaux, appelé courant circumpolaire car il tourne autour du Pôle, est complexe et important pour le climat à l’échelle mondiale. A l’heure du réchauffement climatique, ce lieu merveilleux est donc très étudié par les chercheurs.

Mais il n’y a pas que le climat qui est intéressant. L’Antarctique est en fait un laboratoire scientifique de 14 millions de km2 !
Que font les chercheurs sur place et comment vivent-ils ?
Tu le sauras bientôt dans d’autres articles à ce sujet.

Nous espérons que tu as passé de très bonnes vacances et nous te souhaitons une bonne rentrée pleine de joies et découvertes scientifiques !

Auteure : Emilie Neveu / Sense the science

 

Pour aller plus loin

Une superficie changeante
Avec ses 14 millions de km2, il recouvre une surface vingt fois plus grande que la France et presque 1 fois et demi plus grand que les Etats-Unis. En hiver, le continent antarctique double sa superficie par une banquise qui le prolonge jusqu’à près de 800 km du rivage et des glaces flottantes allant jusqu’à 800 km des côtes

10 faits fascinants sur l’Antarctique
https://www.hurtigruten.fr/destinations/antarctique/inspiration/10-caracteristiques-fascinantes-de-lantarctique/

Les vents
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vent_catabatique

Courant circumpolaire
https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant_circumpolaire_antarctique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.