Comprendre le son (2/2)

Nous te présentons aujourd’hui, la 2e partie de notre article consacré aux sons. Tu peux relire la première partie ici où nous t’avions expliqué en quoi consistent les sons et comment fonctionnent certains instruments de musique.

Alors, aujourd’hui, pour t’amuser voici encore quelques petites expériences pour comprendre les sons et comment ils se propagent.

Et si on faisait sauter du sel ?

On te propose une petit défi : comment faire bouger des grains de sel ou de poivre sans les toucher et sans souffler ?

Tends un film alimentaire sur un saladier et dépose dessus des grains des sels : essaie de les faire sauter !

Comment ? Grâce au son bien sûr :  par exemple en criant très fort ! Ton cri produit une vibration de l’air qui, arrivée jusqu’aux grains de sel très légers, les fait bouger.


On obtient le même effet si on pose du sel à proximité d’une enceinte qui transmet du son à haut volume.

Fabriquons un téléphone sans fil

Prends deux gobelets en papier ou en plastique et relie-les avec une longue ficelle, en la faisant passer par un petit trou pratiqué au fond du gobelet. Tends le fil, tiens toi d’un côté et place un ami à l’autre extrémité du « téléphone » : une personne parle dans un gobelet et l’autre écoute en posant le gobelet sur son oreille. Eh bien, même à une distance de 20 mètres, la personne qui écoute peut entendre l’autre chuchoter !

Le son, en fait, se transmet de façon très efficace à travers un solide, dans ce cas le fil.

Avec des ballons
Prends deux ballons de baudruche. Remplis le premier avec de l’air (en le gonflant) et le deuxième avec de l’eau du robinet. Ferme-les avec un nœud. Maintenant pose les deux ballons sur tes oreilles et avec un doigt tape les deux ballons. Dans lequel, entends-tu le bruit le plus fort ?


Tu vas constater que c’est le ballon rempli d’eau !

À partir de ces 3 expériences, on déduit que le son se propage mieux dans les liquides et les solides que dans les gaz, comme le savaient très bien les Indiens d’Amérique qui « écoutaient » le sol pour comprendre s’il y avait des cow-boys ou des troupeaux d’animaux à l’approche.
L’explication est que dans les liquides et les solides, au contraire des gaz, les atomes ou molécules sont très proches les uns des autres. L’information se transmet  donc très bien !

Texte : Ludmilla – Son blog
Illustrations : Guillaume – Son site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.