Darwin week #6 : Et si sa théorie de l’évolution avait été source d’inspiration pour Alice au pays des merveilles ?

Les idées de Darwin trouvèrent un écho dans les arts et les lettres et même dans la musique de l’époque. On ne pourra jamais avoir la confirmation, mais plusieurs auteurs pensent que c’était aussi le cas pour le roman « Les Aventures d’Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll.

Alice et le dodo (et derrière, entre autre, un singe)

Au pays des merveilles, Alice évolue, subit des métamorphoses, doit passer des épreuves contraignantes, est obsédée par la nourriture, rencontre des animaux éteints (ex. le dodo). On ne connaît pas l’opinion de Lewis Carroll sur les théories de Darwin, mais « Alice » est sorti seulement 6 ans après la publication de l’Origine des Espèces. Peut-être Carroll hésitait entre les deux visions de la nature de l’époque : une vision idyllique des êtres vivants qui tendent vers la perfection ou une réalité dans laquelle ils luttent pour la survie dans un monde chaotique et violent pour ne pas s’éteindre.

A demain pour une autre histoire !

Texte d’Annalisa Plaitano du blog Ludmilla.science

Vous pouvez aussi la retrouver sur Twitter, Facebook ou Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.