De la guimauve dans le corps humain

Tu as sans doute déjà vu des maquettes de squelettes… Soit pendant Halloween ou à l’école pour apprendre l’anatomie.

5135647390_f6249430f4_oHuman_skeleton_front_fr

 

Le but d’une maquette de squelette est de montrer tous les os du corps humain. Mais as-tu remarqué comme, dans tous les squelettes, il y a une portion un peu plus molle qui ne ressemble pas du tout à un os ?

Cette portion molle se trouve dans la colonne vertébrale entre deux vertèbres :

colonneSi on pouvait la toucher, on aurait l’impression de tâter une guimauve. Elle se présente sous la forme d’un disque épais de quelques millimètres et se trouve entre les os qui composent la colonne vertébrale, les vertèbres. Alors très simplement, on appelle ces structures molles des disques intervertébraux !

Mais sous ses apparences, ces disques sont bien plus complexes qu’une guimauve et nous sont très utiles pour notre vie de tous les jours.

Le rôle des disques intervertébraux

Leur premier rôle est de relier toutes les vertèbres entre elles et de leur permettre de tourner les unes par rapport aux autres. Dès que l’on tourne la tête, le corps, que l’on se penche, que l’on s’étire… si cela se fait sans douleur et sans que les vertèbres s’accrochent entre elles, c’est grâce aux disques intervertébraux qui créent cette liaison flexible entre les os.

Leur second rôle est celui d’amortir les chocs.

Prenons l’exemple d’un malheureux accident de voiture. Souvent, les passagers sont propulsés vers l’avant entrainant un choc entre les passagers et la voiture. Il est primordial d’essayer d’adoucir ce choc pour préserver la santé des passagers autant que possible. Une des solutions qui a été retenue a été la mise en place de coussins qui se gonflent d’air : les airbags. Ils viennent s’immiscer entre la tête et le pare-brise pour éviter un choc trop violent.

 Airbag3

Les disques intervertébraux remplissent ce rôle de coussin pour amortir les chocs ! À chaque fois que l’on marche, que l’on saute, que l’on court… ce sont des petits chocs que l’on fait subir à notre corps. Et si les disques n’étaient pas là, les vertèbres s’entrechoqueraient et finiraient par casser. Les disques sont les airbags de notre colonne vertébrale.

La composition d’un disque intervertébral

Mais ces « airbags » naturels sont plus sophistiqués et ne sont pas remplis d’air. À l’intérieur d’un disque, il y a un « noyau » et un « anneau » qui sont composés en grande partie d’eau.

 716_Intervertebral_Disk

D’ailleurs, les médecins qui parlent des disques intervertébraux prennent souvent l’exemple d’un beignet avec un cœur au chocolat (ou à la pomme pour ceux qui préfèrent les fruits) pour montrer qu’il existe bien deux éléments distincts dans le disque intervertébral.

CoeursBeignetChoco

La présence de ces deux structures est importante car c’est leur action commune qui permet d’amortir les chocs.

La maladie du disque intervertébral

Parfois, les disques eux-mêmes peuvent être détériorés. En cas d’accident ou quand un adulte porte une charge trop lourde alors que ses disques sont déjà abîmés, le noyau (le cœur en chocolat) peut sortir du disque (le beignet) : exactement comme si on s’amusait à appuyer sur un beignet, on verrait sortir le cœur ! Quand cela apparaît, cela s’appelle une hernie discale et beaucoup d’adultes ont ce problème. La partie du noyau qui dépasse ne provoque pas forcément des douleurs mais si jamais elle appuie sur un des nerfs qui passe par la colonne vertébrale, alors cela devient très douloureux. Est-ce que tu t’es déjà cogné le coude pile sur un nerf ? Cela fait plus mal que d’habitude non ? C’est la même chose avec la hernie discale, il y a une pression anormale sur le nerf !

Ne t’en fais pas, même si ton sac d’école est trop lourd, tu n’auras pas ce problème. C’est un problème d’adulte !

Nos disques nous permettent alors de bouger, de nous déplacer, de partir à la découverte du monde… et tout ça, avec un peu de guimauve dans le dos !

D’ailleurs, je te propose de découvrir une autre particularité du disque intervertébral dans cette vidéo et surtout, toute l’équipe de Kidi’science t’encourage à reproduire l’expérience avec tes parents.

À bientôt

Viviane

Blog : www.scilabus.com

Crédits photos :

https://www.flickr.com/photos/31954284@N07/5135647390/in/photostream/

« Human skeleton front fr » by LadyofHats Mariana Ruiz VillarrealTraduction française par Berrucomons – Traduction de Image:Human skeleton front en.svg. Image renommée de File:Human skeleton front french.svg. Licensed under Public Domain via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Human_skeleton_front_fr.svg#mediaviewer/File:Human_skeleton_front_fr.svg

« Airbag3 » by DaimlerChrysler AG. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Airbag3.jpg#mediaviewer/File:Airbag3.jpg

« 716 Intervertebral Disk » by OpenStax College – Anatomy & Physiology, Connexions Web site. http://cnx.org/content/col11496/1.6/, Jun 19, 2013.. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:716_Intervertebral_Disk.jpg#mediaviewer/File:716_Intervertebral_Disk.jpg

pendant un accident… on se trouve face au même problème : deux structures rigides qui se rentrent dedans.

La solution a été de mettre en place des coussins qui se gonflent d’air dès qu’il y a un choc : les airbags. Ils viennent s’immiscer entre la tête et le pare-brise pour éviter un choc trop violent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.