Histoire d’amitiés archéologiques au Pakistan

Aujourd’hui, on te présente un roman qui parle d’archéologie !

Pour son septième roman de sa collection Drôles d’aventures, les éditions Gallimard Jeunesse avec les auteurs Bernard Gabriel et Philippe Biard invitent jeunes lecteurs et lectrices à découvrir le monde merveilleux de l’archéologie en terre pakistanaise avec le roman Apprentis archéologues au Zimistan.

L’histoire en quelques mots

Dans ce roman d’aventures pas comme les autres, l’histoire se déroule en terre pakistanaise dans la province du Baloutchistan, un plateau aride situé entre le Pakistan et l’Iran que ses habitants appellent le « Zimistan » ou « pays de la chaleur ».

Sous la plume de Bernard Gabriel, les jeunes lecteurs et lectrices suivront les péripéties de Morgane et de Sikander, les apprentis archéologues qui travaillent sur le chantier de fouilles du père de Morgane, le Dr. Pierre Coissard.

Durant ces fouilles, une découverte inattendue va mettre le village de Sikander et le chantier de fouilles en émoi : ils vont découvrir la tombe de deux individus. Les ouvriers pakistanais les appellent très vite Poonoo et Sassi. Or, un matin, un malheur arrive. Les bijoux qui ornaient les défunts ont été subtilisés.

Qui a volé les bijoux de la tombe de Poonoo et Sassi ? Il faudra le culot de Morgane et l’imprudence de son jeune ami Sikander pour résoudre l’énigme. Le coupable serait-il le chef des bandits, Sharif Ali ?

Suivez les traces de ces deux apprentis archéologues pour découvrir la véritable nature des voleurs, familiarisez-vous avec le fonctionnement d’une mission archéologique, découvrez la culture antique de l’Indus et savourez une aventure humaine du XXe siècle.

La place de la science dans le roman

Bernard Gabriel a réussi le pari difficile de mêler fiction aventureuse et souci de fidélité à la réalité d’une mission archéologique.

Tout en découvrant des informations sur les civilisations de l’antiquité du Baloutchistan et le fonctionnement d’une fouille archéologique, l’auteur fait vivre une véritable histoire d’amitié, de courage et de justice à ses héros Morgane et Sikander.

Bernard Gabriel vous livre un roman bien mené dont la chute n’est pas forcément celle à laquelle le lecteur pourrait s’attendre. De plus, chaque page révèle des secrets de professionnels comme cet extrait de la page 18, qui fournit des techniques réelles employées par les archéologues pour identifier un site archéologique, en atteste :

« Morgane, les yeux rivés au sol, progressait par petits bonds sur le site. Sikander la suivait, l’air un peu sidéré.

— Ah ! Voilà un tesson ici… et un autre là… Oh ! Oh ! On dirait de la céramique islamique, il faudra que je la montre à papa… Tu vois Sikander, ceux qui sont recouverts de ce vernis luisant sont généralement récents, ceux qui sont peints ou sans couleur peuvent être plus anciens… »
De plus, si les illustrations sont en noir et blanc, elles ont le mérite d’être agréables et variées dans leur façon de rendre compte de l’histoire et de la dimension documentaire.

Alternant entre des illustrations présentant l’ambiance de l’aventure à des illustrations présentant le quotidien du chantier de fouilles, chaque page est illustrée d’un ou plusieurs dessins qui permettent de suivre le déroulement de l’histoire de façon didactique et ludique.

Les ressources complémentaires

Ce roman présente plusieurs ressources très pertinentes.

Plusieurs cartes permettent de situer les lieux où se déroule l’action (carte générale du monde situant le Pakistan, carte du décor de l’aventure présentée à droite et carte de l’antiquité pour situer la culture de Mohenjo-Daro).

Certaines illustrations représentent des ressources à elles seules car elles permettent de reconnaître des outils et des lieux propres à un chantier de fouilles archéologiques (théodolite, mire, laboratoire, technique de levage de dalle, etc.) comme le montre l’exemple du laboratoire.

Une bibliographie (c’est-à-dire une liste d’autres livres, films ou autres supports) en fin de roman permet au lecteur d’aller plus loin dans sa découverte de l’Histoire du Baloutchistan et des méthodes archéologiques. De même, la genèse du roman est présentée grâce à deux pages où l’auteur et l’illustrateur expliquent comment ils ont été amenés à la réalisation de ce roman.

Un seul regret : la différence entre fiction et réalité n’est pas explicitée en fin de volume. Si pour des adultes, cette distinction peut aller de soi, l’expérience a montré qu’il n’en va pas de même pour des jeunes. Souligner qu’aucun des personnages n’existe, mais que les informations sur la culture de l’Indus et les techniques de fouilles correspondent à la réalité, aurait été bénéfique.

Adaptation au lectorat

Adapté à des enfants de 9-10 ans, des enfants lecteurs plus jeunes pourront également apprécier. En effet, le roman est court et abondamment illustré.


Des lecteurs plus avides seront peut-être déçus, mais d’autres romans existent qui pourront les satisfaire comme
Panique au château et autres aventures archéologiques d’Augustin de Christiane Angibous-Esnault, roman de 3 histoires pour bon lecteur de 8 à 14 ans.

En un mot…

La thématique, mais également les illustrations et leurs qualités, font de ce roman un excellent moyen pour un jeune lecteur de pénétrer dans le monde fascinant de l’archéologie.

Un véritable plaisir de lecture et une très belle histoire d’amitié et de respect entre les cultures. À lire absolument par tous les archéologues en herbe.

À vous de nous dire ce que vous en avez pensé en postant un commentaire sur cette page ou en écrivant au jeune Augustin* sur sa page Facebook ou par courriel à augustin@arkeotopia.org

* Augustin Lesage est un archéologue en herbe, héros des aventures archéologiques de Panique au château avec qui les enfants et les pré-adolescents peuvent échanger sur l’archéologie et le patrimoine. Un billet te le présentant arrivera bientôt sur Kidiscience.

La référence de l’ouvrage :

Bernard Gabriel et Philippe Biard, Apprentis archéologues au Zimistan, Collection Folio Junior 889, Drôles d’aventures n°7, Éditions Gallimard Jeunesse, 1998. 96 pages illustrées. Format 12,4 x 17,8 cm. Prix public TTC : 6,40 € à retrouver chez votre libraire ou sur le site de l’éditeur. Genre : Romans et récits Jeunesse > Sous-genre : Aventure, Policier

Texte :

Jean-Olivier Gransard-Desmond, archéologue chez ArkéoTopia, une autre voie pour l’archéologie

Illustrations :

Philippe Biard de Gallimard jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *