Questions / Réponses n°1 – Raie manta, lune et peine de mort

Merci à vous tous, fidèles lecteurs de Kidi’science ! Grâce à vos questions notre équipe se creuse les méninges quotidiennement et essaye de vous apporter des réponses adaptées. Dans cet article, retour sur quelques questions/réponses qui ont été abordées dans les commentaires.

Question de Mateo : 

« Je voudrais savoir si la raie manta est aussi un céphalopode? »

Réponse de Pierre Kerner pour Kidi’science :

« Bonjour Mateo,
C’est vrai que ce n’est pas facile de savoir ce que c’est qu’une raie Manta! On pourrait même penser qu’il s’agit d’un céphalopode, mais ce n’est pas vraiment ça. Les céphalopodes sont des animaux qui n’ont pas d’os: ils sont tout mous! Les raies Manta, elles, ont des os, mais des os un peu spéciaux: du cartilage. Le cartilage, c’est une sorte d’os un peu élastique. Tu en as toi aussi, par exemple dans tes oreilles. Le cartilage fait que tes oreilles gardent leur belles formes, mais par contre, tu peux un peu les plier dans tous les sens.
Eh bien le squelette de la raie Manta n’est fait que de cartilage! On dit que la raie Manta est un poisson cartilagineux ou encore, si tu veux frimer devant tes copains, un chondrichtyen (qu’on prononce con-dri-kti-un). Et dans le groupe des poissons cartilagineux tu ne devineras jamais qui il y a dedans! Les requins! Et oui, la raie Manta et les requins sont de la même famille des poissons cartilagineux. Et il y a encore d’autres poissons bizarres dans cette famille, comme celui-ci qu’on appelle une chimère: »
HolocephaleQuestion de Jojo : 

 » Pourquoi y a t’il des cratères d’astéroïdes sur la face visible de la Lune? La Terre devrait pourtant faire « bouclier » non? « 

Réponse de Dr Goulu pour Kidi’science : 

« La Lune est à 380’000 km et ne mesure que 3’500 km de diamètre, et la Terre 13’000 km grosso modo. Mets tout à l’échelle en plaçant un petit pois de 3.5 mm à 38 centimètres d’une bille de 13 mm, et tu verras que la bille ne fait pas un bon bouclier pour le petit pois…

En plus, la Terre peut même dévier vers la Lune des astéroïdes qui l’auraient manquée autrement.

Mais la raison principale, est que la Lune n’a pas toujours été en rotation synchrone (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotation_synchrone ) avec la Terre : à l’époque où le système solaire était plein de cailloux allant dans tous les sens, la Lune tournait et donc sa face visible n’a rien de particulier par rapport à la face invisible.

Les « mers » lunaires plus foncées où il y a moins de cratères datent de l’époque où la Lune était encore assez chaude pour que la lave des volcans remplisse parfois les cratères de grosses météorites, effaçant les traces des petits impacts. »

900px-Wac_nearsideQuestion sciences humaines de Sophia : 

« Pourquoi la peine de mort existe encore dans certain pays? Merci d’avance! »

Réponse du Dr Goulu pour Kidi’science :

« Je vais plutôt essayer de répondre à la question inverse : pourquoi la peine de mort a été abolie dans certains pays, et depuis pas très longtemps.

Parce que s’il y a aujourd’hui une majorité de pays qui ont aboli la peine de mort, de grands pays comme la Chine, l’Inde (qui ne l’applique presque plus), les USA (du moins en partie) l’ont toujours, ce qui fait qu’une majorité de la population mondiale risque toujours la peine de mort.

De plus, la plupart des pays ne l’ont abolie que récemment, voire très récemment. Rappelle-toi que la France ne l’a abolie qu’en 1981, après avoir « coupé en deux vivant » (comme disait l’avocat et ministre Robert Badinter) des gens jusqu’en 1977…

J’ai récemment appris des choses très intéressantes dans une chouette émission de radio que tu peux écouter ici :http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/pentagruel/5105659-5-premiers-etats-a-avoir-aboli-la-peine-de-mort-06-09-2013.html.

Par exemple que le plus ancien pays qui a aboli la peine de mort est Le Grand Duché de Toscane, aujourd’hui en Italie, en 1786. Le Grand Duc Léopold qui a pris cette décision a été convaincu par les arguments du livre « Des délits et des peines » de Cesare Beccaria, écrit en 1764 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Des_d%C3%A9lits_et_des_peines ).
Dans ce livre, Beccaria explique en gros que la peine de mort n’est « ni utile, ni nécessaire », et des études scientifiques modernes montrent qu’il avait raison :

1) la peine de mort n’est pas « dissuasive » : il n’y a pas moins de crimes dans les pays avec peine de mort que dans ceux qui l’ont abolie. J’ai lu une fois qu’un bourreau anglais a demandé à tous les gens qu’il a exécutés « en commettant vos crimes, avez-vous pensé qu’on vous attraperait et qu’on vous pendrait ? » et aucun n’y avait pensé…

2) la peine de mort n’est pas juste : les criminels pauvres et/ou appartenant à une minorité raciale sont statistiquement plus condamnés à mort que les riches de la « bonne » couleur…

Et bien sur il y a tous les arguments moraux valables dans les sociétés modernes : la vengeance ne sert à rien, la société doit s’occuper de ses criminels, pas les éliminer, tout le monde à droit à une seconde chance etc.

Donc voilà, les pays qui ont compris ça et n’ont pas ou plus de tradition du genre « oeil pour oeil, dent pout dent » ont aboli la peine de mort, et les autres l’ont toujours jusqu’à ce qu’ils comprennent aussi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.