Est ce que le blanc et le noir sont des couleurs ?

Un débat revient souvent : “Le noir c’est une couleur, ou pas ?” “Et le blanc ?”

Tu entendras certainement beaucoup d’adultes te dire que le blanc et le noir ne sont pas des couleurs. Cependant, toi, lorsque tu prends la boite de feutres ou ta palette de gouaches et que tu dessines ou peins en noir sur ta feuille blanche, tu as du mal à comprendre cette affirmation…

Alors qui a tort, qui a raison ?

La réponse à la question « est-ce que le noir et le blanc sont des couleurs » est « oui et non ». Te voilà, bien avancé ! En fait, tout dépend de la définition que tu donnes au mot couleur et c’est par là que nous allons commencer.

Il y a la définition de l’artiste et celle du scientifique.

Pour l’artiste (un grand peintre ou bien toi, petit dessinateur en herbe),  la couleur est le ton, la teinte, le coloris qu’il va trouver sur sa palette..

De même le fabricant d’un objet particulier, une chaise bleue par exemple, a utilisé une peinture contenant un pigment spécial pour obtenir la couleur désirée.

Dans ce cadre là, effectivement, on peut dire que le noir et le blanc sont des couleurs car elles trouvent leur place sur la palette du peintre, la gamme de pigments du fabricant, de l’imprimeur…

Quand tu essaies de creuser un peu plus la notion de couleur, en te demandant par exemple pourquoi tel pigment donne un effet bleu, pourquoi l’herbe est verte ou la neige est blanche, ou encore pourquoi la nuit tu ne distingues plus les couleurs, tu es obligé d’aller un peu plus en profondeur et trouver une définition plus explicite.

Dans la définition scientifique, tu ne peux pas dissocier la notion de couleur de la notion de lumière. Tu en as déjà eu un petit aperçu d’ailleurs avec l’expérience et les explications sur l’arc-en-ciel.

La couleur est définie en fait, comme la perception (sensation qui passe bien sûr par notre œil) de la lumière renvoyée par un objet qui reçoit un rayonnement lumineux (produit par la lumière du soleil ou une ampoule électrique ou encore une bougie …). Il y a donc trois éléments qui peuvent modifier la perception de la couleur d’un objet que tu observes :

-   La lumière qui arrive sur l’objet (lorsque tu observes ton tee-shirt que tu voies rouge au soleil, tu le verras noir s’il est éclairé par un spot vert)

-   L’objet lui-même : sa surface (selon sa nature physico-chimique) va réagir à la lumière reçue, l’absorber en partie, réfléchir et/ou réémettre à son tour de la lumière

-   Et l’observateur, par le biais de son œil et de son cerveau (la lumière qui vient d’un objet va « percuter » les cellules nerveuses de la ta rétine ; ces signaux vont être interprétés par ton cerveau ce qui va te permettre de reconnaître la couleur). Chacun étant unique, il fera sa propre interprétation des couleurs !

Comme tu l’as compris avec l’expérience de l’arc-en-ciel, la lumière du soleil est blanche mais c’est en fait un mélange de lumières plus simples qui une fois séparées (par un prisme ou une goutte d’eau de pluie) apparaissent sous la forme d’un rayon coloré.

On dit donc que le blanc n’est pas une couleur puisqu’en toute rigueur, il s’agit d’un mélange de couleurs, c’est pour cela que tu ne le voies pas dans l’arc en ciel qui en est la décomposition.

Un objet blanc est un objet qui n’absorbe aucune couleur particulière et qui réémet tout ce qu’il reçoit.

Et le noir dans tout cela ?

Quand vois-tu du noir ? Dans la nuit sans lune (et sans réverbères) ou lorsque tu éteins la lumière de ta chambre le soir. Bref, le noir c’est l’absence de lumière.

Un objet noir est un objet qui piège toute la lumière : il absorbe toutes les couleurs et ne réémet aucune lumière. Sans lumière, il n’y a pas d’impact sur notre œil : cela ne correspond plus à la définition scientifique de la couleur.

Le noir n’est donc pas non plus une couleur, d’après la définition que nous avons donnée.

Si tu souhaites plus d’information sur les couleurs en complément de cet article, n’hésite pas à nous reposer d’autres questions.

Texte : Pascale

Illustrations : Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>