Que se passe-t-il pendant qu’on dort ? Pourquoi perd-on la notion du temps? (question de Mattéo)

illust_sommeil1

On peut définir le sommeil soit d’un point de vue comportemental (l’état physique dans lequel tu te trouves) soit d’un point de vue neurologique, c’est-à-dire en décrivant ce qui se passe dans ton cerveau. Et tu verras que la comparaison de ces deux descriptions va te surprendre.

En effet, sur le registre comportemental, tu vois bien ce dont il s’agit : tu as les yeux fermés, tes muscles sont détendus, tu n’interagis plus avec le monde extérieur et les informations qu’il t’envoie (à moins qu’on te secoue très fort !). Bref, lorsque tu dors, tu as l’impression d’être dans un état où rien ne se passe, que ton corps est entièrement immobile pendant que le monde continue de tourner autour de toi et que le temps passe.

Or, d’un point de vue biologique, le sommeil est une période d’activité neurologique cruciale : et oui, ton cerveau continue de travailler malgré tout ! Incroyable, non ? Toi qui pensais sûrement que tout ton corps était au repos !

Voyons d’un peu plus près ce qui se passe.
En fait, il convient de nuancer un peu notre première description :  le sommeil se caractérise bien par une perte de conscience du monde extérieur, tu te déconnectes de la réalité mais jusqu’à un certain point. Tout dépend de la phase de sommeil dans laquelle tu te trouves :
– somnolence : tu commences à t’endormir et tu es moins attentif,
– sommeil léger : tu es juste assoupi mais tu es encore très sensible à ce qui se passe autour de toi (un peu de lumière, le bruit d’une porte…),
– sommeil profond : ton corps tourne au ralenti (y compris ton cœur !), tes yeux sont immobiles sous tes paupières et c’est là que la conscience de l’extérieur est la plus faible (il faut te secouer pour te réveiller, ou un bruit très fort mais la lumière ne te réveille pas !)
– sommeil paradoxal : ton corps est complètement relâché (notamment au niveau de tes muscles), mais ton rythme cardiaque augmente, tes yeux bougent car ton cerveau s’active : tu rêves intensément.

Quoiqu’il en soit pendant toutes ces étapes, ton cerveau est resté actif malgré tout. Ne serait-ce que, comme tu t’en doutes, pour gérer ta respiration, ton rythme cardiaque, la régulation de ta température. Mais il travaille également intensément à bien d’autres choses : la réorganisation des informations reçues pendant la journée, la consolidation de la mémoire… Comment le sait-on ? Parce qu’on enregistre une activité électrique même pendant le sommeil (grâce à des électrodes posées à la surface du crâne, ce qu’on appelle réaliser un électroencéphalogramme).

illust_sommeil2

 

illust_sommeil3
Tracé d’un électroencéphalogramme : source ICI

Pourquoi la perte de conscience alors ?

Lorsque tu es éveillé, des milliards de neurones organisés en réseaux, se connectent entre eux pour transférer des informations d’une partie à l’autre de ton cerveau : le but est de te faire prendre conscience de ton environnement, et t’adapter à lui.

Pendant le sommeil, les neurones sont, comme on l’a vu , encore actifs mais les échanges entre les différents réseaux de ton cerveau diminuent, la communication est moins intense que pendant l’éveil et l’information ne transite pas à travers toutes ses parties. Des chercheurs ont montré qu’en fait, le sommeil dans le cerveau était localisé : certaines zones s’endorment (peu d’activité électrique) pendant que d’autres restent actives.

Pour se représenter le temps qui passe, il faut que toutes les parties de ton cerveau soient connectées au maximum ce qui ne se produit pas pendant ton sommeil. En tous cas, c’est ce que suggèrent les chercheurs qui étudient le sommeil.

Références :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sommeil
http://www.inserm.fr/espace-journalistes/l-ensemble-de-notre-cerveau-s-endort-il-au-meme-instant
http://www.inserm.fr/espace-journalistes/comment-le-sommeil-reduit-notre-conscience-du-monde

Texte : Pascale BAUGE – Le Monde et Nous
Illustrations : Stéphanie DUBUT – Stef Comics

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *