Vision des chats

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la vision de nos chers compagnons à moustaches : les chats.

Chat Tiger

Notre œil

Avant toute chose, il est intéressant de savoir de quoi est constitué l’œil humain. Pour simplifier quelque peu, notre œil comporte :

– la cornée,
– l’iris (qui donne la couleur à ton œil),
– la pupille (ce rond noir qui a le rôle de laisser plus ou moins passer la lumière),
– le cristallin et enfin,
– la rétine.

Oeil
Source : Comment ça marche

C’est sur la rétine que se forment toutes les images que tu regardes. Elle est constituée de millions de cellules que l’on appelle cônes et bâtonnets. Les cônes te permettent de voir la vie en couleurs tandis que les bâtonnets, qui ne sont sensibles qu’à l’intensité de la lumière, servent à ta vision nocturne.

Maintenant que tu en sais un peu plus sur la composition de notre œil, retournons à la vision des chats.

Vision nocturne des chats

Les chats ont une excellente vision nocturne. On dit qu’ils sont nyctalopes. En effet, ils possèdent un  nombre très élevé de bâtonnets (rappelle toi, ce sont ces cellules sensibles à la lumière) : environ 150 millions contre 120 millions pour l’homme. De plus, leur pupille a la capacité de s’ouvrir beaucoup plus que la nôtre, laissant ainsi passer à travers leur œil un plus grand nombre de rayons lumineux.

chat-shrek

Enfin, au fond de leurs yeux, les chats ont une couche réfléchissante, que les hommes n’ont pas, ce qui leur permet une nouvelle fois, de capter plus de lumière. Peut être as-tu déjà remarqué la nuit, en regardant un chat, que leurs yeux étaient « phosphorescents ». C’est cette couche réfléchissante qui en est à l’origine.

ct_nuit2
Source : la vue du miaou

La vision nocturne du chat est donc incomparablement plus efficace que la nôtre, ce qui en fait un excellent chasseur nocturne.

Vision diurne des chats

Si les chats ont une très bonne vision nocturne, c’est une toute autre histoire lorsque le jour pointe le bout de son nez. Chez l’homme, il existe trois types de cônes sensibles à différentes couleurs. Chez le chat, un de ces cônes est totalement absent. Il ne perçoit donc pas le rouge, mais seulement le jaune et le bleu, et le vert lui apparaît blanchâtre.
Ce manque de sensibilité aux couleurs donne vraisemblablement à ce petit félin une image très «pastel» du monde.
De plus, pas de chance pour lui, il voit flou de loin et mal de près. Sa vision la plus précise se situe entre 10 et 80 cm.

L’année dernière, un artiste américain a retouché plusieurs photographies afin de comparer la vision humaine (en haut sur les photos) à la vision féline (en bas). Je te laisse découvrir ces différences..

Vision chat 4
Source : Huffington post

Vision chat 1 Vision chat 2 Vision chat 3 Amélie Cabasse (du blog Voyages au coeur de la Science)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *