Quel est le véritable plus haut sommet du monde ?

Paul et Louise se retrouvent à la rentrée des classes, après de chouettes congés d’été passés chacun en famille. « Je suis allé au Népal, raconte Paul. C’était génial, j’ai pris des photos de la plus haute montagne du monde, le mont Everest ! »
« Mais pas du tout ! lui répond Louise. Le plus haut sommet qui existe sur Terre, c’est le volcan Chimborazo, situé en Équateur ! »
Paul reste perplexe face à cette réponse pour le moins étonnante.
Mais alors quel est le véritable plus haut sommet du monde ? Qui a raison, Paul ou Louise ? « Et bien, il se pourrait que vous ayez tous les deux la bonne réponse ! intervient Professeur Seedious. Cela dépend en fait de ce que l’on mesure exactement. » Comment est-ce possible ? Quelques explications s’imposent !

« Décrivons tout d’abord brièvement ces deux reliefs » propose Professeur Seedious.
Le mont Everest est une montagne de la grande chaîne montagneuse de l’Himalaya, située entre le Népal et la Chine. Son altitude officielle est de 8 848 mètres et sa formation est issue de la rencontre de deux plaques tectoniques, la plaque Indienne et la plaque Eurasienne. Ces deux plaques sont toujours en mouvement, si bien que la hauteur du mont Everest est régulièrement mesurée pour savoir si elle évolue, à la hausse comme à la baisse. Sa très haute altitude en fait une montagne très appréciée des alpinistes qui sont très nombreux à vouloir faire son ascension. Bien que cette aventure soit très risquée, ils sont près de 14 000 à l’avoir tentée, depuis sa première ascension en 1922.

Le Chimborazo est quant à lui, un volcan d’Equateur, situé dans la fameuse Cordillère des Andes, la plus longue chaîne de montagnes du monde, située en Amérique du Sud. Son altitude officielle est de 6 263 mètres et sa formation résulte de la rencontre entre la plaque Nazca et la plaque Sud-américaine. Ce volcan est actuellement endormi et le glacier qui s’est formé à son sommet permet l’approvisionnement en eau des habitants alentours.

crédits photo : inconnu / Montage : @gmonnain

« Mais alors, le mont Everest est donc bien plus haut que le volcan Chimborazo ?! 8 848 mètres contre 6 263 mètres, cela fait 2 585 mètres de plus ! » Paul reprend espoir tandis que Louise commence à douter.

« Tout à fait, si on prend cette altitude mesurée à partir du niveau de la mer ! Mais qu’en est-il par rapport au centre de la Terre ? » répond Professeur Seedious. Paul et Louise se sentent alors un peu perdus….

« Je m’explique » rassure Professeur Seedious.

Toutes les altitudes mesurées sur Terre ont comme référence, le niveau de la mer. Comme il est variable selon les régions du monde et l’état de la mer, chaque pays définit ainsi son « point zéro ». C’est une convention, peut-être imparfaite, mais bien pratique pour comparer les différentes altitudes à la surface de la Terre. Ainsi, le mont Blanc, le plus haut sommet d’Europe, a une altitude de 4 810 mètres par rapport au niveau de la mer, dont la référence française est située dans le port de Marseille !

Même s’il existe quelques petits écarts entre les différents « points zéro » de chaque pays, cette différence est malgré tout négligeable lorsque l’on compare l’altitude du mont Everest et du volcan Chimborazo.

C’est ailleurs qu’il faut trouver l’explication. En effet, la forme de la Terre n’est pas totalement ronde ! Sa forme sphérique est légèrement aplatie aux pôles. Cette forme particulière est causée par un phénomène bien connu des scientifiques : la force centrifuge. La Terre tourne sur elle-même sur un axe passant par son centre, comme le montre ce schéma :

La partie terrestre qui se trouve sur les « bords », au niveau de la ligne équatoriale, soumise à de très grandes vitesses de rotation, se trouve alors « rejetée » vers l’extérieur, comme dans un tourniquet par exemple. Cette « expulsion de matière » est à l’origine de cet aplatissement. Conséquence : la distance entre le centre de la Terre et un point situé sur l’Équateur (b) est plus grande de 21 000 mètres que la distance entre le centre de la Terre et un point situé aux pôles (a).

On comprend alors qu’une montagne située près de la ligne équatoriale est plus éloignée du centre de la Terre qu’une montagne située plus près des pôles. Or le volcan Chimborazo est justement situé très proche de l’Équateur alors que le mont Everest est situé plus proche des pôles ….

Ça y est ! Paul et Louise ont compris où le Professeur Seedious voulait en venir !

« Le volcan Chimborazo a donc une altitude plus élevée que le mont Everest par rapport au centre de la Terre ! » s’écrient-ils ensemble.

« Exactement ! » Les dernières mesures indiquent une distance de 6 384 416 mètres pour le volcan Chimbozaro et une distance de 6 382 605 mètres pour le mont Everest, soit une différence de 1 811 mètres quand même ! Tout est donc question de point de référence comme le résume le tableau ci-dessous :

Paul et Louise sont finalement rassurés : ils avaient raison tous les deux, chacun à leur manière, chacun avec un référentiel différent. Un peu comme si Paul (mont Everest) était plus grand que Louise (volcan Chimborazo) par rapport au niveau du sol, mais plus petit que Louise si elle montait sur un tabouret !

Note :
Aussi élevés soient ces deux reliefs, ils apparaissent malgré tout comme bien petits, comparés aux autres montagnes identifiées dans notre système solaire. Le mont Olympus Mons, situé sur la planète Mars, possède actuellement le record absolu avec une hauteur mesurée de 21 229 mètres (par rapport à la surface de référence) ! Futur (lointain) eldorado des alpinistes ?

Visualization by Eric Sokolowsky (http://svs.gsfc.nasa.gov/2883) / Montage : @gmonnain

Retrouve Guillaume sur son site, sur Twitter, sur Facebook

Références :

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2016/04/07/pourquoi-leverest-nest-pas-le-point-le-plus-eloigne-du-centre-de-la-terre/

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/20719/reader/reader.html#!preferred/1/package/20719/pub/29713/page/4

https://fr.wikipedia.org/wiki/Everest#Orogen%C3%A8se

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chimborazo_(volcan)

http://www.ird.fr/toute-l-actualite/communiques-et-dossiers-de-presse/cp-2016/le-sommet-du-volcan-chimborazo-est-toujours-le-point-le-plus-eloigne-du-centre-de-la-terre

http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/histoire-forme-Terre.xml

http://www.lerepairedessciences.fr/sciences/questions_sciences/terre_ronde.htm

http://www.lesjoyauxduciel.com/olympus-mons-le-toit-du-systeme-solaire/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.