Comment se forme l’écume de mer ?

En me promenant sur les côtes finistériennes cet hiver, je me suis posé une question : comment se forme l’écume, cette sorte de mousse s’envolant avec le vent ?

Photo d'écume - Finistère - Vincent Giudice
Photo d’écume – Finistère – Vincent Giudice

En me renseignant un peu sur ce phénomène, j’ai appris que parfois l’écume était capable de recouvrir des villes entières. Ce fut notamment le cas il y a un an en Australie, à Mooloolaba, comme vous pouvez le voir sur cette vidéo.

Alors d’où vient cette écume ?

Plusieurs mécanismes rentrent dans la formation de l’écume. Tout d’abord il faut de l’eau, du sel et du mouvement. Cela tombe bien l’océan remplit ces 3 conditions. De plus, plus il est agité, plus il y aura d’écume formée. En Australie, le mur d’écume a été formé grâce au cyclone Oswald et à ses vents puissants qui ont remués fortement l’océan. Cependant l’eau, le sel et le mouvement n’expliquent pas tout. En effet, si vous mettez de l’eau salée dans un récipient et que vous le secouez fortement, vous n’arriverez pas à former de l’écume. Il manque un élément essentiel : de la matière organique.

Qu’est ce que la matière organique ?

Il s’agit de la matière formée par tous les êtres vivants (végétaux, animaux et micro-organismes). La matière organique responsable de la formation de l’écume est constituée de micro-algues du genre Phaeocystis qui regroupe 6 espèces différentes présentes un peu de partout dans les océans de la planète. Lorsque ces micro-algues se multiplient et se reproduisent de manière importante (on parle du bloom), elles forment une substance (mucilage) qui gonfle au contact de l’eau et qui devient visqueuse comme la gélatine.

Maintenant refaites l’expérience chez vous. Mettez de l’eau salée dans un récipient, avec un petit peu de gélatine et secouez fortement. Vous devriez observer maintenant un petit peu d’écume.

C’est ainsi que se forme l’écume de l’océan

ps : Attention il existe deux autres formes d’écumes : l’écume minérale et l’écume des vagues. A ne pas confondre avec l’écume « mousse » dont je vous ai parlé dans cet article.

Auteur : Vincent Giudice

Source :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/video/2013/01/28/une-ville-australienne-recouverte-par-l-ecume-de-mer_1823478_3216.html

http://www.sirtin.fr/2013/02/15/dou-viennent-les-mers-de-mousse/

http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=21198

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *