Drôle de plante : Mimosa Pudica

mimosa1

mimosa2

Les feuilles de la plante contiennent des cellules (http://kidiscience.cafe-sciences.org/articles/quest-ce-quune-cellule/) qui fonctionnent un peu comme des mini-sifflets cotillon. Ils peuvent se gonfler d’eau et s’étirer ou chasser l’eau et se refermer. L’image ci-dessous montre la plante avant/après repli.

La Mimosa Pudica avant et après qu’on l’a dérangée, source : Kanzawa Lab
La Mimosa Pudica avant et après qu’on l’ait dérangée, source : Kanzawa Lab

A la moindre alerte (un contact, une bourrasque de vent ou une chaleur subite), la plante envoie un signal qui provoque un repliement extrêmement rapide. Cela permet à la plante de ne pas trop s’abîmer pendant un orage mais c’est surtout une technique pour tromper les herbivores. La plante parait moins bien appétissante lorsque l’on ne voit plus que des tiges jaunes pleines d’épines. Les herbivores préfèrent l’herbe bien verte et laissent la Mimosa Pudica tranquille. Les feuilles se referment aussi la nuit. Probablement pour se reposer un peu !

mimosa4

Auteur : Karim Madjer du blog Sweet random science

Illustratrice : KaM du blog http://kamsblog.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *