Joue avec ta rétine, ton cerveau et les couleurs complémentaires !

Ce n’est pas un message crypté mais une expérience : fais apparaître un martien vert sur le mur (blanc de préférence) de ta maison !

Voilà comment faire.
D’abord, tu dois te munir du matériel suivant :
– Une feuille de papier blanche
– Un marqueur violet
– Un mur blanc ou alors un plafond blanc

Ensuite, dessine sur la feuille un alien violet avec de grands yeux blancs.

Une fois ton oeuvre terminée (mais ouiii ! Il est très bien ton dessin de martien!),  tu dois fixer des yeux le personnage que tu as dessiné au moins 30 secondes. Mais attention, sans bouger les yeux et sans cligner les paupières.

Quand les 30 secondes se sont écoulées, tu regardes la surface blanche. Qu’est-ce tu vois ?

Un monstre vert aux grands yeux noirs !

Hé, mais pourquoi ?

Haha !! Voici l’explication : les martiens sont sur terre et ont débarqué dans les années ’50 à Roswell au Nouveau Mexique et là, suite à ton expérience, un martien est arrivé chez toi !


Bon, je te vois sceptique.

En réalité, ce martien vert est apparu grâce au phénomène de la « rémanence rétinienne » ou encore appelée « persistance rétinienne ». Ce phénomène a déjà été expliqué sur kidi’science dans l’article sur les illusions d’optique.

Pour rappel, une image perçue par l’œil reste un certain temps imprimée sur la rétine, de l’ordre du dixième de seconde. En fixant longtemps la couleur violette du martien, les cellules de la rétine sensibles à cette couleur saturent. Alors, au moment de poser les yeux sur la surface blanche, seules les cellules non saturées qui captent la couleur complémentaire au violet travaillent. Elles envoient leurs stimulations au cerveau : la couleur verte. Tu verras apparaître sur le mur l’image complémentaire de celle qui a été fixée, en formes et en couleurs. C’est ton nouvel ami stellaire

Tu peux faire l’expérience à l’inverse : dessine une forme d’aubergine et colorie-la en vert. Fixe ton aubergine 30 secondes. Regarde ensuite une surface blanche… Tu vois quoi ? Enfin, ton cerveau te fait voir quoi ? Quel filou ce cerveau.

Pour mieux comprendre cette histoire de couleurs complémentaires, je te propose d’observer cette image.

Source : https://media.kartable.fr

En fait, les cellules de la rétine sensibles aux couleurs combinent les couleurs primaires : le rouge, le bleu et le vert. Dans le cas de notre martien, pour percevoir le violet sur ton dessin, la rétine combine le bleu et le rouge. Quand tu vas regarder la surface blanche, les cellules sensibles au vert seront les seules à fonctionner pour te faire voir, pendant quelques secondes, ton ami martien.

Tu peux maintenant t’amuser à composer tes illusions d’optique ! De quelle couleur devrais-tu colorier une tomate pour la voir rouge sur un mur ? Ou un citron jaune ? Ou encore, sois fou, pour te faire croire que ton plafond est tout bleu comme le ciel ? N’oublie pas les nuages coloriés en noir. Ben oui, le noir est complémentaire au blanc.

 Pour finir en beauté, je te propose de jouer un peu plus avec ta rétine et ton cerveau. Observe le GIF suivant en fixant le point noir au milieu du bâtiment central…

Surprenant n’est-ce pas ?

Eric Leeuwerck

Rock’n’Science http://sproutchlagrenouille.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *