Pourquoi je fais plus souvent pipi quand j’ai froid ?

J’ai remarqué un phénomène étrange : quand il fait froid, je n’arrête pas de faire pipi. A cause du froid, peut-être ? Et pourquoi ?

131129-01

Déjà, il faut comprendre d’où vient l’urine. OK, il y a la vessie mais elle peut être considérée comme un sac de stockage qu’il faut vider une fois plein. Non, l’urine vient des reins. Ceux-ci sont des organes essentiels qui ont pour rôle, entre-autres :

  • de nettoyer le sang de ses déchets toxiques (urée, créatine…)
  • d’équilibrer la présence de certains éléments dont le corps a besoin.
  • de maintenir la bonne quantité d’eau dans le corps.

Bref, les reins rejettent ce qui est superflu : l’eau et les minéraux en trop (potassium, sodium, calcium…) ainsi que les toxines. Le tout forme l’urine qui sera acheminé vers la vessie via les uretères.

131129-02

Autrement dit, les reins sont des filtreurs de sang. Or, nous en avons 4 à 6 litres dans le corps et chaque jour, environ 1 500 litres de sang passent par les reins ! C’est peu dire leur importance. Et le froid dans tout ça ? J’y viens. Nous avons la capacité de maintenir la température de notre corps à 37°C, quelles que soient les conditions extérieures : nous sommes des êtres homéothermes.

La plupart des échanges thermiques s’effectue au niveau de la peau et des extrémités des membres. Le sang qui les irrigue se refroidit au contact du milieu ambiant et achemine ce froid à l’intérieur du corps. En été, ce n’est pas gênant (au contraire) mais en hiver, cela peut être dangereux. Pour limiter ces échanges, une petite région de notre cerveau, l’hypothalamus, commande la contraction des vaisseaux sanguins périphériques. Mais notre volume de sang est constant. Il doit bien passer quelque part ailleurs, c’est-à-dire vers les organes vitaux internes comme le cœur, le cerveau et… les reins au détriment des membres périphériques (pieds, mains, nez, oreilles…).

Les reins filtrent alors plus de sang et envoient davantage d’urine à la vessie qui doit se vider plus souvent. Bref, on fait plus pipi quand on se gèle le nez. Ce qui veut dire aussi qu’il vaut mieux que la chambre de l’enfant ne soit pas trop froide la nuit sinon il aura peut-être plus souvent envie de faire pipi.
Mais il faudra se lever du lit et affronter le froid. Certains préfèrent alors se vider dans leurs draps.

Avoue, tu n’y aurais pas pensé, hein ? Ah la mécanique des fluides, tout un art !

Auteur : Sirtin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *