C’est quoi ces taches ?

On a tous des petites taches dans des recoins de notre peau, parfois c’est joli comme les taches de rousseur de Poil de Carotte, parfois c’est moche, comme la grosse verrue poilue sur le nez de la sorcière…

Mais d’où viennent ces taches ?
Alors d’abord, il y en a plusieurs sortes : des grains de beauté, des taches de rousseur, des taches de naissance, des verrues, des taches qui apparaissent à cause de maladies… Essayons d’y voir clair (ou foncé ça dépend de la couleur de la peau ! )

Les grains de beauté, qu’on appelle aussi nævus, sont des taches qui sont en général rondes et parfois plates, parfois en relief. Leur couleur peut-être très variable, entre blanc, rose, marron et noir. Ils sont généralement de petite taille mais peuvent parfois être très gros (heureusement c’est rare !).

dessin1

C’est marrant parce qu’en général les bébés n’ont pas de grains de beauté (regarde un peu la prochaine fois que tu en vois un !) et les personnes âgées non plus !
C’est-à-dire que les grains de beauté évoluent au cours de la vie, ils se développent pendant l’enfance puis disparaissent quand on vieillit ou ils deviennent très clairs (comme les cheveux !). Sauf bien sûr certains grains de beauté qui sont déjà là à la naissance et ceux qui sont vraiment denses comme celui sur le nez crochu de la sorcière…

dessin2

Petit aparté
Les grains de beauté sont constitués de mélanocytes, ce sont des cellules de la peau qui fabriquent de la mélanine qui est un pigment qui colore la peau, les yeux, les poils. La quantité de mélanine que fabriquent les mélanocytes dépend bien sûr de notre patrimoine génétique (si nos parents sont noirs, il y a plus de chance qu’on soit noir aussi), mais aussi du soleil parce qu’en fait, cette mélanine sert à protéger les cellules, et surtout ce qu’elles contiennent de plus précieux dans leur noyau, l’ADN.

Les rayons Ultra-Violets (UV) du soleil abîment cet ADN. Donc quand on est très exposé au soleil, les mélanocytes fabriquent beaucoup de mélanine pour rendre la peau foncée et la protéger des UV. C’est pour ça qu’on bronze au soleil ! Et c’est aussi pour ça que les gens qui habitent là où il y a beaucoup de soleil ont la peau plus noire que ceux qui habitent là où il y en a peu. Et c’est donc aussi pour ça que dans les régions peu ensoleillées (les pays du Nord par exemple), les gens ont la peau claire et les cheveux blonds…

Bon évidement, il y a eu quand même plusieurs milliers d’années d’évolution pour colorer la peau ! Quand on habite entre ces deux zones extrêmes, on trouve toutes sortes de couleur de peaux qui sont donc juste liées à la quantité de mélanine que fabriquent les mélanocytes. Les gens qui ont la peau claire ne fabriquent pas beaucoup de mélanine. Les roux par exemple ne peuvent pas bien se protéger du soleil. C’est pareil pour les bébés, leur peau n’est pas encore capable de fabriquer une protection contre les rayons du soleil. Ils doivent bien se protéger ou encore mieux ne pas se mettre au soleil (surtout l’été quand il est très méchant !).

Revenons à nos moutons bêêê
A l’époque (16 et 17e siècle) on trouvait les grains de beauté tellement jolis qu’on s’en dessinait des faux sur la figure ou le cou avec du maquillage (on appelait ça des « mouches »). Maintenant on peut voir aussi certains piercings en forme de petites boules qui ressemblent aussi étrangement aux grains de beauté !

Mais les grains de beauté, ça peut aussi faire peur… parce qu’ils peuvent être la cause de cancers et ça c’est beaucoup moins rigolo. Il arrive parfois qu’ils se mettent à changer de forme, de couleur, à se développer bizarrement, il faut alors les montrer à des spécialistes de la peau qu’on appelle des dermatologues. Ce sont des gens qui ont tellement l’habitude de regarder la peau et toutes les taches qu’il y a dessus qu’ils savent si c’est normal ou pas. Et si ça les inquiète un peu ils peuvent décider de les enlever pour éviter qu’ils se développent en cancer qu’on appelle donc des mélanomes (il y a mélanine dedans, facile à retenir).

Attention il ne faut pas confondre verrue et grain de beauté, même si parfois ils se ressemblent ! La verrue est due à un virus qui peut se transmettre. C’est pour ça qu’on vous dit qu’il vaut mieux marcher avec des claquettes à la piscine, pour ne pas attraper des verrues plantaires sous les pieds !

Et les bébés qui naissent avec des taches ?
Les taches de naissance marron sont un peu comme les grains de beauté (il y a plus de mélanine à cet endroit-là) ; on les appelle aussi parfois des « taches de café au lait » parce qu’avant, on croyait que cela arrivait quand la maman enceinte avait une grosse envie de café  (qu’est-ce qu’on a pu en dire des bêtises !).
Parfois les bébés naissent aussi avec des taches rouges, ça s’appelle des angiomes qui n’ont rien à voir avec des taches marrons. Ces taches rouges sont dues à du sang qui passe dans des petits vaisseaux rassemblés là un peu bizarrement. Quand les bébés en ont à la naissance en général ça disparait assez vite. Et là aussi, on croyait que cela arrivait quand la maman enceinte avait eu une grosse envie de fraise. Pfffttt !
Et quand c’est plat et étalé, on appelle aussi ça des « taches de vin », et là bizarrement on croyait que c’était quand la maman avait peur des chats !
Il y a aussi des bébés qui naissent avec une espèce de gros bleu sur les fesses, qui disparaît pendant l’enfance. On l’appelle tache mongolique (ou mongoloïde) car c’est très fréquent chez les asiatiques et les nord-africains.

dessin3

Il existe aussi plein d’autres croyances amusantes sur les taches de la peau, comme les bébés qui naissent avec une tache au niveau de la nuque : on dit que c’est la « marque de la cigogne ». Quand c’est sur le front on dit que c’est le « baiser des anges ».
Il y a aussi des taches qui apparaissent dans certaines circonstances de la vie, comme par exemple le masque de grossesse. Il y a tellement de changements hormonaux pendant la grossesse que l’exposition au soleil peut entraîner un bronzage un peu bizarre sur la figure qui ressemble à un masque !

dessin4

Pendant la grossesse certaines mamans peuvent aussi voir apparaître une ligne brune verticale tout le long de leur ventre, ça aussi c’est à cause des hormones. Avant on disait, que cette ligne indiquait la direction à suivre pour faire une césarienne (l’opération chirurgicale qui consiste à extraire le bébé par une incision dans le vendre). Bon maintenant les césariennes, on ne les fait presque plus à la verticale mais à l’horizontale ! En tout cas moi je trouve ça rigolo !

dessin5

Et les maladies de taches ?
Il y a aussi d’autres maladies qui font des taches sur la peau. En voici deux exemples.
Le premier c’est le lupus. Ce n’est pas directement une maladie de la peau mais plutôt du système immunitaire : un système très puissant présent dans le corps qui nous permet de nous défendre contre les virus, les bactéries (tout ce qui peut nous rendre malade).
Parfois il se trompe parce qu’il est déréglé et commence à s’attaquer à nos propres cellules ! Dans cette maladie, le corps réagit à cette attaque en s’enflammant un peu : des taches rouges apparaissent souvent sur la figure (mais aussi d’autres bobos ailleurs dans le corps).
Hélas, on ne sait pas encore exactement à quoi est due cette maladie.

Le deuxième c’est le vitiligo. Là, ce sont les cellules fabriquant la mélanine qui meurent : plus de mélanine donc plus de couleur ! La peau se dépigmente et des taches claires apparaissent surtout au niveau des mains et du visage (mais aussi sur tout le corps).

dessin6

Bon pour conclure : chacun à sa propre peau, sa propre couleur, ses propres taches. La peau réagit au soleil, elle se développe puis elle vieillit. Mais il s’agit quand même de notre enveloppe pour toute la vie : mieux vaut la protéger, notamment du soleil qu’elle n’aime pas trop…

dessin7

Texte :  Valentine Bouet
Illustrations : Elsa Bouet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *