A la découverte des feuilles !

Que pourrait-on bien faire à l’automne pour profiter de la nature et peut-être apprendre à mieux l’observer ? Et si on se promenait, tout simplement ?
Aujourd’hui, on te propose de partir en balade automnale à la découverte de trésors mais aussi de surprises de la nature. Des choses que tu n’imagines peut-être pas, car il faut regarder avec attention !
Alors partons sur les chemins de campagne !

Un chemin de campagne, parfait pour observer ! (Beaucamps-Ligny – Nord)

De jolies feuilles
C’est l’automne et c’est vraiment très chouette à cause de toutes ces belles couleurs ! Les feuilles sont tout simplement incroyables.

Pourquoi ces couleurs jaunes, rouges, orangées alors qu’en temps normal, les feuilles sont bien vertes ? Nous t’avions déjà expliqué dans un précédent billet (à relire ici). La chlorophylle qui donne la couleur verte, n’est plus fabriquée lorsque les températures chutent. Les autres pigments tels que le jaune présents dans la feuille sont alors révélés (le pigment rouge est par contre précisément fabriqué au moment de l’automne).
Regarde comme tu peux parfaitement observer ces pigments sur certaines feuilles d’automne ?


Attention, sur le bord des chemins, tu trouveras très certainement des orties… ça pique les mains. C’est normal, si tu y regardes de près (à la loupe ou avec une petite lentille), tu verras les poils en forme d’aiguilles !

Une feuille d’ortie, vu de très près !

De drôles de surprises…
Certaines feuilles sont encore bien vertes, mais si tu observes bien, tu peux voir sur certaines des tâches noirâtres. Incroyable, non ?
Voici l’exemple d’une feuille d’érable, avec ce type de tâches.
Il est dû à un champignon qui s’attaque aux érables… Bref, c’est une maladie. Elle ne pose pas spécialement de problème à l’arbre, mis à part ces inélégantes tâches…gf

Feuille d’érable attaquée par un champignon !

Continuons sur les curiosités du même type. Tu as peut-être déjà observé que certaines feuilles étaient couvertes de petites boules ou petites pointes, qui sont des excroissances, comme un défaut dans la structure de la feuille… ça peut aussi se produire sur les tiges !

Là aussi, c’est une maladie et elle porte le nom de « galle ». C’est lié à la présence de parasites (insectes microscopiques ou arthropodes comme les acariens) qui viennent se loger dans la feuille pour y pondre par exemple.

Une des formes de galle sur une feuille (automne 2019)
Autre forme de galle (été 2019) . C’est très impressionnant !

Les scientifiques se penchent encore sur la question pour comprendre l’origine exacte de ce phénomène. Mais il semble que la présence du parasite déclenche cette réaction de la plante comme pour « encercler » le parasite et le bloquer. Mais le plus incroyable, c’est que cette petite boule végétale lui apporte un environnement riche en nourriture et une protection contre l’extérieur !

Il y aurait plus de 1500 espèces d’insectes qui produiraient des galles ! Finalement, tout le monde doit y trouver son compte dans l’histoire !

Après la promenade
Toute promenade dans la nature est riche en enseignements… Tu pourras au moins te poser des questions et aller chercher des réponses auprès d’adultes ou sur Internet ou dans des livres… L’essentiel est de garder les yeux ouverts !
Peut-être auras-tu envie de noter toutes tes observations dans un carnet de naturaliste, ou y coller des photos, des échantillons, y ajouter des notes ou des dessins !

Auteur :
Pascale Baugé, du blog Le Monde et Nous
Geoffrey (9 ans), son blog Dessine avec moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.